Skip to Content

Category Archives: A LA UNE

Le grand maître des échecs Yuri Averbakh meurt à l’âge de 100 ans

 

Nous avons appris que Yuri Averbakh, grand maître des échecs est décédé le 7 mai dernier, seulement quelques mois après son 100ème anniversaire. Né le 8 février 1922, il était le plus ancien grand maître d’échecs vivant et est le premier grand maître à atteindre l’âge de 100 ans.

Ce n’est pas le lieu ici d’énumérer toutes ses réalisations dans les championnats et les tournois d’échecs. De 1973 à 1978, il a été président de la Fédération des échecs d’URSS. Et pendant plusieurs années, il a été rédacteur en chef du magazine d’échecs russe Schachmaty w SSSR. En 2020, il est devenu membre honoraire de la FIDE.

Cependant, il était surtout connu pour ses études de fin de partie, publiées en plusieurs volumes. Même à son âge avancé, il donnait encore des conférences sur les échecs. Lors d’une de ces conférences sur les problèmes de fin de partie il était aidé par un assistant qui arrangeait pour lui les positions sur l’échiquier de démonstration. Et une fois, après un rapide coup d’œil à l’échiquier, il a dit : “Non, le pion est sur la case d’à côté”.

Dans la préface de ses “Selected Games” Averbakh a écrit : “J’ai passé une longue vie dans les échecs, et j’ai été non seulement un joueur mais aussi un entraîneur, un arbitre, un journaliste et un éditeur ; j’ai été un administrateur de la fédération de mon propre pays et au niveau international. Et je suis éternellement reconnaissant au jeu royal pour le fait qu’il m’a apporté tant de joie, la joie de la créativité. Je voudrais répéter les mots de Siegbert Tarrasch, que les échecs, comme l’amour et la musique, ont le pouvoir de rendre les hommes heureux !”

Yuri Averbakh in September 2017. Photo: Maria Emelianova/Chess.com.

Source : https://www.fide.com/news/1738

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 0 Continue Reading →

Les bienfaits de jouer

Notre directeur, Ulrich Schädler, explique les bienfaits de jouer dans cet article publié dans le Magazine Migros.
Profitez de ces vacances de Pâques pour jouer en famille au Musée ou autres !
Le Musée est ouvert du mardi au dimanche + lundi de Pâques de 11h à 17h30.
0 0 Continue Reading →

Nouvelle exposition dossier – Puzzle Challenge

Puzzle Challenge
Dès vendredi 3 décembre

Le Musée Suisse du Jeu conserve, dans ses collections, un grand nombre de puzzles. Plusieurs d’entre eux sont anciens et ont été façonnés à la main. Ces puzzles uniques, parfois de 200 à 600 pièces, nous ont été offerts en don – en pièces détachées dans des boîtes. Le challenge : la plupart des puzzles ne sont pas accompagnés par des modèles. Pour quelques-uns, nous ne connaissons que le titre. Et en plus, les pièces sont de formes non-standardisées.

La seule manière de savoir s’ils sont complets et connaître leur sujet est – de les faire !

Le 27 novembre 2021, des amateurs de puzzles, grands et petits, se sont réunis au Musée pour relever le défi. Le résultat : 45 puzzles assemblés !

Avec cette exposition, le Musée remercie celles et ceux qui se sont consacrés à cette tâche avec attention, patience et persévérance. Nous pouvons maintenant compléter l’inventaire de notre collection et intégrer les puzzles dans nos futures expositions.

0 0 Continue Reading →

LES FABLES DE LA FONTAINE SE RACONTENT À TRAVERS LA VILLE

Dans le cadre de son thème annuel 𝗟𝗲𝘀 𝗮𝗻𝗶𝗺𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝗷𝗲𝘂 et afin de commémorer le 400e anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine, le Musée Suisse du Jeu présente une exposition dossier sur ses fables.

 

Fruit d’une collaboration entre le Musée, le Secteur parc et jardins de la commune et l’artiste Franck Bouroullec, le portrait de Jean de La Fontaine et les animaux de ses fables sont à découvrir à travers toute la ville !

 

0 74 Continue Reading →

Rapport Annuel 2020

Le rapport annuel 2020 du Musée Suisse du Jeu est à votre disposition.

0 75 Continue Reading →

Le Conseil de Fondation du Musée Suisse du Jeu réagit à l’article publié dans 24 heures le 11 mars.

Lettre envoyée au 24 heures le 19.03.2021

Il n’est jamais agréable de se retrouver au centre de la critique, surtout lorsqu’elle émane de courageux anonymes et qu’elle vient alimenter un débat électoral inhabituellement vif à La Tour-de-Peilz.

Derrière la polémique, il reste cependant les faits : hébergé dans un site paradisiaque, voilà un musée unique au monde mais dont la scénographie a vieilli et qui peine à renouveler son public. Le Conseil de fondation le sait et a agi en conséquence.

En 2009, sous la présidence de Lyonel Kaufmann, le Conseil de fondation commande l’étude K-Werkstatt, co-financée par la Commune, pour lancer la réflexion sur la rénovation du site et, en 2016, il lance un concours pour le renouvellement de la scénographie ; en 2017, sous la présidence de Taraneh Aminian, il désigne le travail lauréat de Lorenzo Greppi et le présente au public l’année suivante ; en 2019, sous la présidence du soussigné, il commande une analyse externe « Enjeux et perspectives du Musée suisse du jeu » à la société Go2Play et met en œuvre un train de mesures dont les grandes lignes ont été communiquées à la Municipalité et au Conseil communal.

Aujourd’hui, en pleine pandémie, le Musée affiche des taux de fréquentation particulièrement réjouissants, résultat du regain d’intérêt pour les expositions déconnectées et d’un intense travail de communication sur les réseaux sociaux.

Enfin, on insistera sur l’importance du débat actuel sur la rénovation du Château. Outre le nécessaire entretien d’un patrimoine historique, le projet municipal doit donner des surfaces d’exposition supplémentaires à un Musée qui n’expose qu’une trop faible partie de sa collection.

L’avenir du Musée est entre les mains du Conseil de fondation, c’est vrai. Mais il est également entre les mains du Conseil communal.

 

Vincent Perrier, pour le Conseil de fondation

Fondation du Musée suisse du Jeu

Rue du Château 5

1814 La Tour-de-Peilz

 

0 3 Continue Reading →

Boutique éphémère au Musée !

Le célèbre critique de jeux suisse, le Dr Synes Ernst, a légué au Musée Suisse du Jeu sa collection d’environ 5’000 jeux, constituée en 40 ans. Une sélection de ces jeux sera vendue à la boutique et les recettes seront entièrement utilisées pour soutenir le projet de la nouvelle scénographie de l’exposition permanente du musée.

 

 

 

Parmi ces jeux, on trouve presque tout ce qui a été mis sur le marché depuis 1980 :

  • de beaux jeux et des jeux éducatifs pour enfants de tout âge
  • des jeux divertissants pour toute la famille
  • des jeux sophistiqués pour adultes
  • des jeux de rôle ou CoSims ?

 

Laissez-vous surprendre !

 

 

Le Musée Suisse du Jeu le remercie très chaleureusement !

 

Le saviez-vous ?

Le musée possède différentes collections de collectionneurs privés et publics. Pour n’en citer que quelques-uns,  Ken Whyld a fait don de son impressionnante collection de livres et revues sur les échecs, Leo van der Heijdt a fait un don de dés d’environ 6000 pièces et la famille d’Hauteville a remis la collection de la famille au musée. Le musée héberge aussi les archives de la Loterie Romande. Les jeux de Synes Ernst se trouvent donc en excellente compagnie.

0 0 Continue Reading →

L’exposition Premio Archimede 2018 au Musée Suisse du Jeu

Les lauréats du Premio Archimede 2018 sont maintenant exposés au Musée et remplacent l’exposition dossier sur le collectionneur Bruno Gaeng.

 

 

Qu’est-ce que le Premio Archimede ?

Le Premio Archimede est un concours de créateurs de jeux organisé tous les deux ans à Venise par « Studiogiochi ». Son initiateur et spiritus rector, Alex Randolph, décédé en 2004, figure parmi les créateurs de jeux les plus renommés avec notamment « Twixt », « Incognito », « Ricochet Robot » entre autres. Ce concours s’adresse à des amateurs, dont les jeux ne sont pas encore publiés.

Le jury, présidé par Leo Colovini, évalue l’originalité des mécanismes de jeu ainsi que la compatibilité entre ceux-ci et le thème choisi.

Le jury est composé par des représentants de nombreux éditeurs de jeu.

Lors de l’édition 2018, 158 jeux ont été soumis au jury.

Normalement, certains des jeux primés trouveront un éditeur et seront donc commercialisés. Souvent, le travail d’édition est lourd, c’est pourquoi la publication d’un jeu peut prendre quelques années.

Le gagnant de la dernière édition était Gian Andrea Cappuzzo avec son jeu « Just another pirate game » (« JAP »).

Un prix spécial a été offert à une classe d’une école secondaire de Lodi, qui a inventé un jeu sur le changement climatique.

 

L’exposition au Musée :

Après chaque édition du fameux concours, le Studiogiochi à Venise, nous fait parvenir les prototypes des jeux primés, que le musée expose pendant un certain temps et les conserve ensuite dans sa collection.

Découvrez l’édition 2018 dans la galerie du Musée. Les prototypes primés, ainsi que ceux distingués avec une mention spéciale vous sont présentés. Vous pouvez aussi découvrir les jeux primés de l’édition 2016 qui ont été édités entretemps.

Pour plus d’info voir : https://www.studiogiochi.com/en/premio-archimede/edition-2018/

 

 

0 0 Continue Reading →

Le jeu « Les Colons de Catane » fête ses 25 ans !

 

En 1995, « Les Colons de Catane » (« Die Siedler von Catan ») ont gagné le prix du « Jeu de l’année » en Allemagne. 25 ans plus tard, en 2020, ce jeu est toujours vivant – un phénomène extraordinaire. Plus de 30 millions d’exemplaires ont été produits ! En 2018 seulement, plus de 2,2 millions de jeux et d’extensions ont été vendus dans le monde.

Son auteur, Klaus Teuber (67) avait déjà gagné trois fois cet’ important prix, mais les « Colons » ont ouvert de nouveaux horizons. Le plan constitué de hexagones est différent pour chaque partie, et l’idée que différents types de terrain procurent différentes ressources sera copié par de nombreux autres jeux. Les « Colons » étaient responsables pour démocratiser bien d’autres idées encore: les extensions (le jeu original était pour 4 joueurs, et seulement avec l’extension il était possible de jouer à 5 ou 6) et les variantes thématiques. Aujourd’hui, les Colons sont une famille de jeux voire un univers avec le jeu de base, des scénarios historiques, des variantes thématiques, des scénarios de pays (une édition « Mallorca », une édition « New York » entre autres), le jeu pour deux, la version junior, des versions électroniques, des tournois et des championnats etc. (voir le site Internet www.catan.de).

C’est pour ce 25e jubilé, que Klaus Teuber publie une autobiographie, dont il explique l’origine de son jeu et l’histoire de ce phénomène. Le Musée Suisse du Jeu, qui depuis longtemps a décidé d’inclure ce jeu et ses diverses variantes dans sa collection, félicite Klaus Teuber pour ce jeu incontournable qui a révolutionné le marché du jeu et la culture ludique de notre époque.

Dans l’exposition permanente du Musée, partiellement réaménagée après la clôture de l’exposition temporaire « Albert Smith », nous présentons un choix de jeu de la famille des « Colons de Catane » à l’occasion de son 25e jubilé !

0 0 Continue Reading →

Zoom sur les jeux dans l’Antiquité gréco-romaine

Un zoom sur les jeux dans l’Antiquité gréco-romaine aura lieu le jeudi 30 janvier à 18h30
Entrée libre. La visite est suivie d’un apéritif.

 

Que sait-on des jeux de l’Antiquité ? Quel était le rôle du jeu dans la société gréco-romaine ?
Découvrez les différents aspects de la culture ludique en compagnie de Véronique Dasen, professeure d’archéologie classique à l’Université de Fribourg.

 

Qui est Véronique Dasen ?

En ligne générale, elle est professeure d’archéologie classique à l’Université de Fribourg. Elle a fait ses études à Lausanne et Oxford.

Elle gère le projet « Locus Ludi », c’est un « Advanced Grant » du European Research Council, un grand et prestigieux projet sur les jeux et jouets de l’Antiquité, dont le Musée Suisse du Jeu est partenaire (et Ulrich Schädler « senior researcher »). Le projet examinera le rôle social, religieux et identitaire du jeu.

https://www.laliberte.ch/info-regionale/recompense/elle-recoit-la-bourse-la-plus-prestigieuse-d-europe-406628

Page web du projet :

https://locusludi.ch/

Elle est aussi membre du Conseil de Fondation du Musée.

Elle a publié des recherches notamment sur l’enfance dans l’Antiquité, la médecine et la magie et elle est commissaire de plusieurs expositions sur ces thèmes-là.

Récemment, elle a édité le catalogue de l’exposition « Ludique » au Musée Lugdunum de Lyon. Cette exposition est issue de notre projet de 2014-15 de 3 expos au Musée romain de Nyon, à la Villa romaine de Vallon et au Musée Suisse du Jeu (« Jouer avec l’Antiquité »).

0 0 Continue Reading →
Réservez Réservez